Prediction of venous thromboembolism in cancer patients.

Prediction of venous thromboembolism in cancer patients.
Ay C, Dunkler D, Marosi C, Chiriac AL, Vormittag R, Simanek R, Quehenberger P, Zielinski C, Pabinger I.
Blood. 2010 Dec 9;116(24):5377-82. Epub 2010 Sep 9.

Rationnel :

Le score de Khorana stratifie en trois groupes les patients atteints de cancer et devant être traités par chimiothérapie selon le risque de MTEV. Il n’a cependant jamais été validé en dehors des USA et reste discuté car 30% des patients de l’étude initiale avait un BMI > 35, ce qui ne reflète pas trop la pratique en France.

But de l’étude :

Vérifier le score de Khorana sur une population différente en y ajoutant les P-sélectines et les D-Dimères.

Matériel et méthodes :

Etude prospective autrichienne CATS (CAncer Thrombosis Study) ayant déjà donné lieu à des publications sur la P sélectines et les D-Dimères comme facteur de survenue de MTEV au cours du cancer.
Inclusion des patients sans MTEV avec un diagnostic de cancer (de novo ou rechute) non traités dans les trois mois par chimiothérapie.
Critère de jugement : tout ETV symptomatique ou fatal dans les deux ans suivant l’inclusion.
Application score de Khorana : 2 points = Kc estomac, pancréas, cerveau ; 1 point = Kc rein, poumon, lymphome et myélome ; 1 point = plaquettes > 350 G/l ; 1 point = Hb < 100 g/l ; 1 point = GB > 11 G/k ; 1 point = utilisation EPO ; 1 point = IMC > 35 + prise en compte 1 point = P-sélectines > 53.1 ng/mL ; 1 point = D-Dimères > 1.44 µg/mL

Résultats :

Age moyen = 60 ans
819 patients dont 44,3% de femmes
Traitement : 65% CT ; 41% Xie ; 49% RTH
61 ETV dont 1 thrombose porte, 1 thrombose veineuse cérébrale.
ETV en fonction du Kc : 31% cerveau, 14,8% colorectal, 11,5% pancréas, estomac et lymphome, 9,8% poumon.
IMC moyen = 25 (pas de données sur les IMC > 35)

Le score de Khorana est vérifié

17,7% ETV score > 3 ; 9,6% score = 2 ; 3,8 % score = 0 et 1,5% score = 0

Le score de Khorana modifié stratifie un peu plus

35% ETV score > 5 ; 20,3% score = 4 ; 10,3 % score = 3 ; 3,5% score = 2 ; 4,4% score = 1 ; 1% score = 0

Discussion :

Le score de Khorana est validé certes mais….
On peut se demander si la prise en compte d’autre facteur ne pourrait pas affiner le pronostic. Par exemple, en intégrant le statut métastatique qui dans cette étude est associé avec une fréquence plus élevée d’ETV, les microparticules, les anti angiogéniques, les EPO etc..
Le score de Khorana était réservé à la CT et là tous les patients n’en ont pas.
Dans le score adapté par l’équipe autrichienne, le score 2 a un moindre risque que le score 1, preuve que tout n’est pas si clair que cela.
Cependant il n’en demeure pas moins que deux choses se dessinent : deux populations se dégagent = bas risque d’ETV et haut risque ETV et la détermination d’un score passe par la prise en compte des facteurs cliniques et biologiques.