ASCO: poster9032: Role of hypoalbuminemia in the development of venous thromboembolism in cancer chemotherapy patients

9032 Poster Discussion Session (Board #16), Sun, 8:00 AM-12:00 PM and 11:30 AM-12:30 PM

Role of hypoalbuminemia in the development of venous thromboembolism in cancer chemotherapy patients.

Z. Li, W. B. Webb, J. Mao, S. Gautam, S. Singh, G. H. Lyman; Proventys, Inc., Newton, MA; Proventys, Inc.,Durham, NC; Beth Israel Deaconess Medical Center, Boston, MA; Proventys, Inc., Newton, MA; Brigham and Women’s Hospital, Newton, MA; Duke University, Durham, NC.

But :

Evaluer les facteurs de risque de MTEV avant chimiothérapie

Méthodes :

Etude rétrospective de tous les patients traités par CT  dans 29 hôpitaux généraux aux USA de 2007 à 2009.

Variables prise en compte : site du cancer, âge, sexe, IMC, ATCD de MTEV, albumine (Alb), hémoglobine (Hb), globules blancs (GB) et plaquettes (Plq)

Critère de jugement MTEV symptomatique survenue dans les 6 mois après début de CT

Statistiques : analyse multi variée avec régression statistiquene prenant en compte que les patient ayant toutes les données disponibles.

Résultats :

8,7% ETV (495/5703), les cancers sles plus fréquemment en cause sont le sein (32.7%), le poumon (20.2%), le colorectal (13.5%) et les lymphomes (12.1%).

En analyse multivariée l’hypoalbuminémie ressort comme le facteur le plus prédictif d’ETV (d’après mes souvenirs avec le stade du cancer et les GB)

Remarques :

Il est étonnant qu’au pays où le score de Khorana a été validé de manière prospective avec un BMI à plus de 35, une équipe trouve l’hypo albuminémie < 30 g/l prédictive, mais cette donnée n’avait pas été prise en compte dans le score de Khorana.

L’hypo albuminémie est peut être prédictive d’ETV avant CT (patients les plus dénutris et/ou avec un Kc le plus avancé ?) mais le problème reste de savoir le poids respectif de ces facteurs de risques. A ce sujet les études de Vienne les D-Dimères, les fragments de la prothrombine, la P sélectine au score de Khorana.

Il existe probablement des problèmes méthodologiques car le sous groupe de patients sous anticoagulants arrive à un taux de MTEV de 22% sous CT. L’auteur du poster interrogé a répondu qu’il n’atait pas sûr que les anticoagulants soit utilisés de manière optimale…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *