LE POUR ET LE CONTRE DE LA THROMBOPROPHYLAXIE EN AMBULATOIRE

LE POUR ET LE CONTRE DE LA THROMBOPROPHYLAXIE EN AMBULATOIRE
A PROPOS DES 2 LETTRES A L’EDITEUR DANS LE JCO

Par Le Dr Francis Cajfinger, Service d’oncologie médicale, Hôpital La pitié Salpêtrière, Parisfilm The Bye Bye Man online streaming

Intéressante passe d’armes entre les opposants à la thromboprophylaxie chez des patients porteurs d’un cancer et recevant une chimiothérapie en ambulatoire pour une maladie metastatique(Thein Hlaing Oo du MD Anderson Center , Houston ) pour qui compte tenu d’une part des données très faibles de la littérature et d’autre part de l’importance de l’éducation des malades et des médecins sur les signes cliniques de l’Evènement thrombo embolique et le respect des recommandations sur la prise en charge thérapeutique de ceux-ci par les HBPM , et les partisans de cette thromboprophylaxie (Gary Lyman , Alok Khorana, Nicole Kuderer et Anna Falanga) pour qui phentermine les recommandations de l’ASCO et d’autres sociétés savantes comme l’ISTH(il est piquant de constater qu’ elles sont reprises quand cela arrange..) invitent à avoir un jugement clinique approprié dans le choix des malades à risque suffisamment élevé pour pouvoir bénéficier d’une thromboprophylaxie.Rappelons que les recommandations de l’ISTH parues dans le no de janvier 2013 du JTH soulignaient l’intérêt d’une thromboprophylaxie dans 2 situations cliniques précises : cancer du pancréas localement avancé à métastatique et cancer du poumon localement avancé à métastatique. Espérons que les cliniciens sauront bénéficier de ces conseils….watch Sleepless film online now

Lire les deux articles dans le JCO: