Arterial thromboembolic events preceding the diagnosis of cancer in older persons.

Date : 05 mai 2019

Titre : Arterial thromboembolic events preceding the diagnosis of cancer in older persons.

Source URL : doi: 10.1182/blood-2018-06-860874.

Mots clés : Accidents thromboemboliques artériels – Cancer

Auteurs : Navi BB, Reiner AS, Kamel H, Iadecola C, Okin PM, Tagawa ST, Panageas KS, DeAngelis LM.

Rédacteur : Dr. Corinne FRERE

Texte :

L’équipe de Navi et coll. a récemment rapporté que les taux d’incidence d’évènements ischémiques artériels étaient significativement augmentés chez les patients atteints de cancer, par comparaison aux patients sans cancer, en particulier dans les 6 mois suivant le diagnostic. Cette équipe publie aujourd’hui les résultats d’une nouvelle étude de population basée sur les données du même registre SEER (Surveillance, Epidemiology, and End Results Program)-Medicare, dont l’objectif est cette fois d’estimer le risque de survenue d’un évènement ischémique artériel dans l’année précédant le diagnostic de cancer.

374 331 patients âgés de 67 ans ou plus avec diagnostic récent de cancer du sein, du poumon, de la prostate, de la vessie, de l’utérus, du pancréas, de l’estomac, ou un lymphome non hodgkinien ont été appariés sur l’âge, le sexe, et la période d’inclusion avec des patients sans cancer inclus dans le registre SEER. L’âge moyen des patients analysés était de 76 ans et 52% d’entre eux étaient des femmes.

Les taux d’incidence d’événements thromboemboliques artériels (AVC ischémique et infarctus du myocarde) ont été déterminés l’aide de codes de diagnostic validés (codes ICD-9-CM). D’après les résultats de cette étude, durant la période de 360 à 151 jours avant le diagnostic de cancer, le risque de survenue d’évènement ischémique artériel ne diffère pas entre les patients avec et sans cancer. En revanche, dans les 5 mois qui précèdent le diagnostic de cancer, le risque de survenue d’évènement ischémique artériel augmente progressivement à mesure que la date du diagnostic de cancer approche pour culminer au cours des 30 jours précédant le diagnostic : les taux d’incidence d’évènements ischémiques artériels sont de 0.62% chez les patients avec cancer versus 0.11% des patients sans cancer (OR 5.63, IC à 95% 5.07-6.25 ; p <0.001).

Les analyses secondaires montrent que le type de cancer (cancer du poumon et cancer colorectal) et le stade du cancer sont significativement associés au risque de survenue d’un évènement ischémique artériel.

Ainsi, chez les sujets âgés, la survenue d’un évènement ischémique artériel peut être le signe annonciateur d’un cancer occulte.