COVID-19 et risque de thrombose

Les données de la littérature indiquent que les patients hospitalisés pour COVID-19 présentent un risque élevé de survenue de Maladie Thrombo-embolique Veineuse (MTEV). La prévalence rapportée de la MTEV chez les patients hospitalisés en secteur conventionnel ou admis en unité de soins intensifs (USI) varie de 1 à 37% selon les études. Dans une métanalyse récente qui synthétise les données de 66 études de cohorte (n=28173 patients ; âge moyen=63 ans), la prévalence de la MTEV était de 7,9% (intervalle de confiance à 95%, [IC à 95%] 5,1-11,2) chez les patients COVID-19 hospitalisés en secteur conventionnel et de 22,7% (IC à 95%, 18,1-27,6) chez les patients admis en USI. La prévalence de l’embolie pulmonaire était de 3,5 % (IC à 95%, 2,2-5,1) chez les patients hospitalisés en secteur conventionnel et de 13,7% (IC à 95%, 10,0-17,9) chez les patients admis en USI (1).

Une étude avec score de propension a comparé les patients en syndrome de détresse respiratoire aiguë avec et sans COVID-19. Elle montre que le risque d’embolie pulmonaire est augmenté d’un facteur 6,2 chez les patients COVID-19 (OR, 6,2 ; IC à 95 % 1,6–23,4) (2).

Les mécanismes physiopathologiques qui concourent à la survenue d’événements thrombo-emboliques veineux chez les patients atteints de COVID-19 sont d’origine multifactorielle et ne sont, à ce jour, pas entièrement élucidés. Outre les facteurs de risque « classiques » de MTEV (âge, immobilisation, état infectieux, décompensation respiratoire), le syndrome inflammatoire, l’hypoxie et l’activation des cellules endothéliales secondaire à l’infection virale engendrent une activation majeure de la coagulation et un déséquilibre de la balance hémostatique qui conduit à un état pro-thrombotique (COVID-19-associated coagulopathy).

Une seule étude a comparé les incidences cumulées d’événements thrombo-emboliques et hémorragiques à 28 jours chez les patients hospitalisés pour COVID-19 avec et sans cancer actif (3). Trois cent quatre-vingt-dix-huit patients ont été inclus dans cette analyse rétrospective, dont 353 patients sans cancer et 45 patients avec cancer actif. Les caractéristiques cliniques des patients (âge, sexe, antibiotiques administrés, durée d’hospitalisation et durée de séjour en soins intensifs) étaient comparables entre les 2 groupes. Les cancers les plus représentés étaient les lymphomes (17,8%), les cancers de la sphère digestive (15,6%), les cancers pulmonaires (13,3%) et les cancers génito-urinaires (13,3%). A 28 jours, l’incidence cumulée des événements thrombotiques a été de 18,2% (IC à 95%, 10,2% à 27,9%) chez les patients sans cancer et de 14,2% (IC à 95%, 4,7% à 28,7%) chez les patients avec cancer actif. L’incidence cumulée des hémorragies majeures et fatales a été de 20,8% (IC à 95%, 12,1 à 31,0%) chez les patients sans cancer et de 19,5% (IC à 95%, 5,5% à 39,8%) chez les patients avec cancer actif. Trois patients sans cancer ont présenté des hémorragies fatales versus 0 patients avec cancer. La survie a été significativement plus courte dans le groupe de patients avec cancer actif (p=0,038). Les résultats de cette étude suggèrent donc que le risque de la MTEV chez les patients hospitalisés pour COVID-19 atteints de cancer actif est similaire à celui précédemment observé chez les patients hospitalisés pour COVID-19 sans cancer.

Pendant l’hospitalisation une thromboprophylaxie primaire systématique par HBPM est nécessaire pour prévenir la survenue d’épisodes de MTEV ; une augmentation de la posologie a été proposée pour les patients atteints des formes les plus sévères (cf onglet « Recommandations nationales et internationales pour la prise en charge de la MTEV chez les patients COVID-19 »).

Références bibliographiques:

  • Nopp, S., Moik, F., Jilma, B., Pabinger, I. and Ay, C. (2020), Risk of venous thromboembolism in patients with COVID‐19: A systematic review and meta‐analysis. Res Pract Thromb Haemost. Accepted Author Manuscript. doi:10.1002/rth2.12439
  • Helms J, Tacquard C, Severac F, Leonard-Lorant I, Ohana M, Delabranche X, Merdji H, Clere-Jehl R, Schenck M, Fagot Gandet F, Fafi-Kremer S, Castelain V, Schneider F, Grunebaum L, Anglés-Cano E, Sattler L, Mertes PM, Meziani F; CRICS TRIGGERSEP Group (Clinical Research in Intensive Care and Sepsis Trial Group for Global Evaluation and Research in Sepsis). High risk of thrombosis in patients with severe SARS-CoV-2 infection: a multicenter prospective cohort study. Intensive Care Med. 2020 Jun;46(6):1089-1098.
  • Patell R, Bogue T, Bindal P, Koshy A, Merrill M, Aird WC, Bauer KA, Zwicker JI. Incidence of thrombosis and hemorrhage in hospitalized cancer patients with COVID-19. J Thromb Haemost. 2020 Jul 21:10.1111/jth.15018. doi: 10.1111/jth.15018.