Development and validation of multivariable predictive model for thromboembolic events in lymphoma patients.

Date: Le 20 Octobre 2017

Titre complet: Development and validation of multivariable predictive model for thromboembolic events in lymphoma patients.

SOURCE URL : doi: 10.1002/ajh.24466

Mots clés : Maladie thromboembolique veineuse, lymphome, scores de Khorana, récidive, hémorragie, mortalité.

Auteurs : Darko Antic, Natasa Milic, Srdjan Nikolovski, Milena Todorovic, Jelena Bila, Predrag Djurdjevic, Bosko Andjelic, Vladislava Djurasinovic, Aleksandra Sretenovic, Vojin Vukovic, Jelena Jelicic, Suzanne Hayman, and Biljana Mihaljevic

Rédacteur : Dr Mathilde Damilleville

Texte :

Il s’agit d’une étude serbe réalisée entre 2006 et 2014 et publiée dans Am J Hematol.

Texte :

Il existe déjà deux scores d’estimation du risque de thrombose pour les cancers solides : le score de Padoue et le Khorana score. Cependant, bien que les critères relatifs à ces deux scores soient applicables aux lymphomes, il semble nécessaire de prendre en compte d’autres spécificités relatives aux hémopathies malignes.

L’objectif de cette étude était donc d’établir un score prédictif du risque de thrombose spécifique aux patients atteints de lymphomes.

1820 patients atteints de lymphomes (tous types) ont été inclus dans cette étude prospective, séparée en deux cohortes : 2/3 pour l’établissement du score, 1/3 pour la validation du score. L’étude s’est déroulée entre 2006 et 2014 dans deux centres serbes.

Tous les événements thromboemboliques ont été recensés (artériels ou veineux).

Les facteurs de risque potentiels retenus étaient ceux des scores de Padoue et de Khorana, auxquels ont été ajoutés certains facteurs spécifiques des lymphomes : type de maladie, stade, atteinte extra-nodulaire, maladie « bulky », symptômes B, ECOG PS, atteinte médiastinale, neutropénie durant le traitement.

Une fois les facteurs de risque significatifs mis en évidence, un score de risque était établi, puis validé grâce à la cohorte de validation.

Les résultats ont montré que les facteurs ayant un impact significatif sur la survenue de thromboses étaient : l’obésité, une mobilité réduite (ECOG), un antécédent vasculaire (TVP, IDM, AVC), un taux d’hémoglobine bas, une atteinte extra-nodulaire, médiastinale et une neutropénie < 1000 Ga/L pendant le traitement.

Le score ThroLy établi en fonction de l’importance des risques relatifs était donc le suivant :

Patient characteristics Assigned score
Previous VTE/AMI/stroke 2
Reduced mobility (ECOG 2-4) 1
Obesity (BMI>30 kg/m2) 2
Extranodal localization   1
Mediastinal involvement 2
Neutrophils<1 3 109/L 1
Hemoglobin level<100 g/L 1

Les patients à risque intermédiaire (2-3) et élevé (>3) étaient considérés à risque.

Ce score a été appliqué à la cohorte de validation avec une VPN à 97,6%, une VPP à 28,9%, une sensibilité de 64,7% et une spécificité de 90,2%.

Commentaire

Cette étude établit et valide le score ThroLy afin d’évaluer le risque de thrombose chez les patients atteints de lymphomes (de tous types). Il s’applique à tous patients (hospitalisés/ambulatoires), avec des critères d’évaluation clinico-biologiques simples.

Il reste cependant nécessaire de vérifier la performance pronostique du test par une nouvelle étude, sur une cohorte de validation plus importante, et enfin d’évaluer l’impact clinique de ce score, soit l’efficacité ou non de la thromboprophylaxie chez les sujets à risque.