Increased risk of arterial thromboembolism in older men with breast cancer

Date : Le 15 septembre 2017

Titre complet: Increased risk of arterial thromboembolism in older men with breast cancer.

SOURCE URL : doi: 10.1007/s10549-017-4433-z

Mots clés : cancer du sein chez l’homme, thrombose artérielle.

Auteurs : Reiner AS, Navi BB, DeAngelis LM, Panageas KS

Rédacteur : Dr Francis CAJFINGER

 

Texte :

Encore l’artère…

Introduction : Le cancer du sein chez l’Homme est une maladie rare et peu étudiée, touchant de manière prédominante les hommes de plus de 60 ans. Le risque d’événements thromboemboliques artériels (ETA) chez l’homme augmente avec l’âge. Les auteurs se sont intéressés au cancer du sein chez l’homme âgé.

Méthodes : A partir des données du registre SEER (Surveillance, Epidemiology, and End Results Program) de Medicare, les auteurs ont identifié les hommes chez qui un cancer du sein avait été diagnostiqué entre 2002 et 2011. Les cas ont été appariés à des contrôles sur le sexe, l’âge, la race et les comorbidités. L’incidence cumulative des ETA (infarctus du myocarde et/ou accident vasculaire cérébral) a été calculée pour chaque groupe.

Résultats : Dans les trois mois suivant le diagnostic de cancer du sein, le risque d’ETA chez les 881 cas a été de 80 % supérieur à celui des contrôles (HR, 1.8; IC à 95 % 1.06-3.2). Six mois après le diagnostic de cancer, 5.7 % des cas ont présenté un ETA, contre 3.5 % seulement des contrôles (HR, 1.6 ; IC à 95%, 1.0-2.6). Le risque d’ETA est resté élevé 12 mois après le diagnostic de cancer. Parmi les cas, le risque de décès était trois fois supérieur chez les hommes ayant présenté un ETA.

Conclusion : Les auteurs montrent que les patients de sexe masculin chez qui a été diagnostiqué un cancer du sein ont un risque substantiellement augmenté d’ETA dans la première année suivant le diagnostic. Le clinicien devrait avoir à l’esprit ce sur risque lorsqu’ il évalue l’état cardiovasculaire d’un patient de sexe masculin avec un diagnostic de cancer du sein.