RCP Thrombose et Cancer du GFTC

  • POURQUOI UNE RCP THROMBOSE ET CANCER DANS VOTRE HOPITAL ?

La survenue d’une maladie thromboembolique veineuse (MTEV= thrombose veineuse profonde (TVP) ou embolie pulmonaire (EP) et incluant les thromboses sur cathéter veineux central) chez 4 à 20 % des patients atteints de cancer, pose des problèmes thérapeutiques sous traitement anticoagulant au long cours, dominés par le risque accru daccidents hémorragiques et déchecs thérapeutiques.

Le GFTC facilite à l’échelon national la mise en place des outils nécessaires aux différents  groupe de travail multidisciplinaires pour la mise en oeuvre  recommandations de bonnes pratiques médicales (RPC) pour la prise en charge de la MTEV chez le patient atteint de cancer. Aussi a été conçue et mise en place une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire de recours pour le traitement de la MTEV chez les patients cancéreux. Le but de la mise en œuvre d’une telle RCP de recours est d’assurer:

–   une approche globale et multidisciplinaire des patients alliant les compétences des médecins internistes et/ou vasculaires, des oncologues, des anesthésistes réanimateurs en charge de la mise en place des chambres implantables et des radiologues et des Infirmières et pharmaciens impliqués dans les parcours de soins des patients avec cancer et atteints de MTEV

–     la mise en œuvre des Bonnes Pratiques cliniques conformément au Standard Thérapeutique des recommandations internationales prennent en compte l’utilisation des nouveaux anticoagulants oraux et endossées par l’ISTH, telles que publiées en octobre 2016 dans le Lancet Oncology

–  et dans les cas difficiles après discussions collégiales d’appliquer les Options thérapeutiques,

La survenue d’une maladie thromboembolique veineuse (MTEV= thrombose veineuse profonde (TVP) ou embolie pulmonaire (EP) et incluant les thromboses sur cathéter veineux central) chez  4 à 20 % des patients atteints de cancer,  pose des problèmes thérapeutiques sous traitement anticoagulant au long cours, dominés par le risque accru daccidents hémorragiques et déchecs thérapeutiques.

  •  COMMENT METTRE EN ŒUVRE LA RCP DANS UN SITE HOSPITALIER ?

La RCP Thrombose et cancer  permet :

1 –  de discuter les observations difficiles nécessitant une confrontation pluridisciplinaire

2 – de diffuser les recommandations des bonnes pratiques cliniques selon le référentiel de l’INCa et les habitudes de votre site hospitalier.

Vous trouverez le MODELE DE MAQUETTE RCP pour aider à la mise en place de la RCP de recours Thombose et Cancer dans votre site et à la valorisation de votre activité, conformément au plan Cancer

  • EN PRATIQUE

3.1 Le recueil des données sur la fiche papier ( télécharger: fiche RCP Thrombose et cancer)

fiche RPC
Il s’établit à partir d’une fiche papier standardisée, élaborés par les experts en accord avec les recommandations. Cette fiche est complétée par le clinicien en charge du patient qui souhaite présenter le dossier à la RCP TVC

 

 

3. 2. Les référents du site hospitalier où est développée la RCP peuvent en sus générer un compte rendu à insérer dans le dossier patient, dans le respect des recommandations (avec l’aide éventuelle des structures 3 C mises en place dans chaque institution.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *