Safety of Apixaban Versus Warfarin in Patients with Atrial Fibrillation and a History of Cancer: Insights from the ARISTOTLE Trial

Date: Le 1er décembre 2017

Titre complet: Safety of Apixaban Versus Warfarin in Patients with Atrial Fibrillation and a History of Cancer: Insights from the ARISTOTLE Trial.

SOURCE URL: doi: 10.1016/j.amjmed.2017.06.026

Mots clés : Anti-vitamines K, Apixaban, Fibrillation Atriale, Cancer

Auteurs : Melloni C, Dunning A, Granger CB, Thomas L, Khouri MG, Garcia DA, Hylek EM, Hanna M, Wallentin L, Gersh BJ, Douglas PS, Alexander JH, Lopes RD

Rédacteur : Dr. Corinne FRERE

Texte :

L’étude randomisée en double aveugle ARISTOTLE (Apixaban for Reduction in Stroke and Other Thromboembolic Events in Atrial Fibrillation) a précédemment démontré la supériorité de l’apixaban, par comparaison à la warfarine, pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et des embolies systémiques liés à la fibrillation atriale (FA). Une réduction de 21 % des AVC, une réduction de 31% des hémorragies, et une réduction 11% de la mortalité ont été observées dans le groupe apixaban.

Parmi les patients inclus dans ARISTOTLE, 1236 patients (6,8%) avaient des antécédents de cancer, 12,7% avaient un cancer actif et 87,3% avaient un cancer à distance.

L’analyse en sous-groupe ne montre pas d’association significative entre cancer et survenue d’un AVC, d’une embolie systémique, d’une hémorragie majeure. L’apixaban est aussi efficace que la warfarine pour la prévention des AVC et des embolies systémique chez les patients ayant des antécédents de cancer (nombre d’événements/100 patients-années=1,4 vs 1,2; HR, 1.09; IC 95%, 0.53-2.26) que chez les patients sans antécédents de cancer (1,3 vs 1,6, HR, 0,77; IC 95%, 0,64-0,93 ; P = 0,37). La sécurité et l’efficacité de l’apixaban supérieures à celles de la warfarine chez les patients avec et sans cancer actif. L’apixaban est associé à un bénéfice important pour un critère composite AVC/embolie systémique/infarctus du myocarde et décès chez les patients avec cancer actif (HR, 0,30; IC 95%, 0,11-0,83) par comparaison aux patients sans cancer (HR, 0,86; IC 95%, 0,78 -0,95).

Ces résultats prometteurs nécessitent cependant d’être confirmés de façon prospective.