Myelome, Revlimid et MTEV :Les anti agrégants plaquettaires s’accrochent.

Dans une précédente étude l’équipe de Palumbo avait réalisé une double randomisation, la première sur le traitement du myélome (< 65 ans. Bortezomib (V), thalidomide (T) dexamethasone (D) ou Thal Dex + autogreffe et si > 65 ans. Melphalan (M) -V – prednisone (P) – Thal) la deuxième sur la prévention des ETV (aspirine 100 mg, warfarine 1,25 mg et énoxaparine 1,25 mg). Après plusieurs abstracts montrant des avantages successifs des différents traitements, il se dégageait un avantage pour les...
Plus